Homélie : Vigile pascale 2020

Samedi 11 avril 2020

La longue liturgie de la Parole de Dieu nous invite à méditer l’œuvre de Dieu à travers l’Histoire pour mieux goûter la joie de sa présence. Son amour passionné pour le peuple appelé de l’esclavage en Egypte, se manifestera pleinement en Jésus. Par la mort et la résurrection de Jésus, Dieu a envoyé son Esprit d’Amour pour rejoindre les hommes d’une manière inouïe, leur offrant son intimité dans un cœur à cœur qui dépasse la relation d’amitié que deux êtres peuvent expérimenter.

C’est à ce don inestimable, que nous avons part au Baptême. Saint Paul peut ainsi affirmer aux Romains et aux baptisés à travers les âges : « Pensez que vous êtes morts au péché, mais vivants pour Dieu en Jésus Christ ?» (Rm 6,11).

La prière, notamment celle qui fait mémoire de l’Histoire Sainte est un soutien précieux pour accueillir et faire fructifier ce don dans notre vie concrète.

Les récits bibliques éclairent avec réalisme et justesse le cœur de l’homme ; ce qui faisait dire au Frère Emery de Taizé : « certains récits de l’Ancien-Testament ou certaines attitudes des personnages de l’évangile, nous expriment et dévoilent en nous ce qui n’oserait s’avouer » (Introduction à la lectio divina).

Mais la connaissance de l’Ecriture fortifie notre foi en la présence et en l’action de Dieu dans notre Histoire. L’ange avait ainsi annoncé aux femmes le matin de Pâques que Jésus était ressuscité d’entre les morts et qu’il précédait ses disciples en Galilée où ils le verront (Mt 28,7). C’est de la Galilée, région au carrefour des cultures que Jésus a envoyé ses disciples en mission avec cette assurance : « Je suis avec vous, pour toujours, jusqu’à la fin du monde » (Mt 28,20).

La lecture ‘priante’ de l’Histoire sainte que nous pratiquons ce soir dans la vigile pascale devrait se prolonger tout au long de l’année, seul ou en famille. Le temps du confinement a permis à bien des familles de visionner les grands films porteurs d’un message de foi. Quel beau renouveau de foi, si cela faisait partie de nos réflexes tout au long de l’année ! La connaissance des figures de sainteté de la Bible et de l’histoire de l’Eglise stimule à tout âge notre vie chrétienne.

Frères et sœurs, rendons-grâce pour la foi reçue au baptême qui sait reconnaitre et accueillir la présence du Christ dans nos vies et dans l’histoire des hommes. Rendons grâce pour les 77 catéchumènes de notre diocèse, qui se préparent à recevoir le baptême dès que cela sera possible. Pour chacun, la démarche a été motivée soit par la rencontre de chrétiens qui prient et vivent de leur foi, soit par des événements qui les ont fait réfléchir sur le sens de la vie.

Ainsi, éclairés par la méditation de l’Histoire Sainte, nous pouvons accueillir l’interpellation de la bénédiction pascale à la fin de la célébration : « Suivez maintenant les pas du Ressuscité. Suivez-le désormais jusqu’à son Royaume où vous possèderez enfin la joie parfaite ».

 

                                                                                                                              + Vincent DOLLMANN
                                                                                                Archevêque de Cambrai

 

Article publié par • Publié le Dimanche 12 avril 2020 • 85 visites

keyboard_arrow_up