Suite à l'attentat dans la basilique Notre-Dame-de-l'Assomption à Nice

Dimanche 1er Novembre à 18h
Mgr Dollmann à célébré la messe pour les victimes à la cathédrale.
Il a envoyé ce message à l’évêque de Nice

 

Monseigneur André Marceau,
Cher André,

Au moment où tu présidais la messe de la Toussaint précédée par le rite pénitentiel de réparation dans la Basilique Notre-Dame de Nice, je célébrais également une messe pour les victimes de l’attentat, M. Vincent Loquès, Mme Simone Barreto Silva et Mme Nadine Devillers, sans oublier M. Samuel Paty et l’ensemble des victimes d’actes terroristes à travers le monde.

Depuis le 29 octobre, j’ai eu de nombreux messages de soutien des représentants de l’Etat, des élus et de personnes de tout horizon social, religieux ou politique. Je désirais t’en faire le relais ainsi qu’à l’ensemble de ton diocèse. Je t’assure surtout de la communion de prière de la part des diocésains de Cambrai.

Que le Seigneur garde vivantes notre foi et notre espérance.

+ Vincent Dollmann
Archevêque de Cambrai

----------------------------------

Communiqué publié le 29 octobre 2020

Après le meurtre odieux de M. Samuel Paty à la sortie de son école, voici que de la même manière, des personnes ont été tuées ce matin dans la basilique Notre-Dame-de-l'Assomption à Nice. A travers ces actes, c’est à nouveau l’ensemble du pays qui est visé pour son engagement en faveur de la liberté et de la fraternité. Lors de la célébration de la Toussaint, nous entendrons l’évangile des béatitudes ; il nous invite à ne pas nous laisser ravir la joie de se savoir entre les mains de Dieu et nous presse à vivre la pauvreté de cœur et la miséricorde, mais aussi à nous engager pour la paix et la justice.

Je relaie l’invitation de mes confrères évêques à faire sonner le glas en ce jeudi à 15h et à prier avec les mots ci-dessous :

 

« Seigneur,

Nous te confions notre pays alors qu’il vient de connaître un nouvel événement dramatique à travers l’assassinat de plusieurs personnes dans la basilique Notre Dame de Nice.

Ton Fils, sur la Croix, a crié le désespoir de notre humanité. Entends notre cri. Il nous entraîne aussi dans sa résurrection. Qu’il nous enracine dans une authentique espérance.

Nous te prions pour les défunts et leur famille. Nous te confions leur douleur.

Nous te prions pour la communauté chrétienne et tous les habitants de la ville de Nice. Donne tout particulièrement aux catholiques d’être confortés et renouvelés dans leur témoignage évangélique.

A la veille de la Toussaint, que l’Esprit Saint fasse plus que jamais de nous des artisans de paix, dans la justice et la vérité.

Par l’intercession de Notre Dame, nous te prions : Je vous salue Marie, pleine de grâce… »             

        + Vincent Dollmann

Archevêque de Cambrai

 

Article publié par Service communication • Publié le Jeudi 29 octobre 2020 • 620 visites

keyboard_arrow_up