Avec les séminaristes, aborder une nouvelle année pastorale

Edito du 12 septembre 2019

Septembre signifie pour beaucoup reprise des activités, que ce soit au niveau des entreprises et des écoles comme dans les associations et les paroisses. Avec le Christ ressuscité présent à nos vies, les reprises seront toujours de nouveaux départs, Il nous donne part à son Esprit de sagesse et de force à travers les sacrements et la prière personnelle. Les séminaristes qui entament une nouvelle année de formation sont un encouragement à dépasser toute forme de morosité ou de résignation pour œuvrer dans nos communautés, mouvements et services avec joie et persévérance.

Le diocèse compte sept séminaristes, Maxence qui sera ordonné diacre en octobre, Julien, Lionel et Robert qui poursuivent en 2ème cycle, Maxence et Romain en 1er cycle. Ils se répartiront dans les séminaires d’Issy-les-Moulineaux et d’Orléans. Et enfin, Clément qui entre en année de propédeutique à la Maison Saint-Jean-Baptiste de Versailles.

Merci aux diocésains de porter le souci des vocations sacerdotales en priant à cette intention particulièrement le jeudi, jour de l’institution de l’eucharistie et du ministère du prêtre, et en cultivant un climat fraternel avec les prêtres.

Je vous joins la lettre que j’ai remise à chaque séminariste au début de la nouvelle année de formation

 

Chers séminaristes,

 

Au nom des chrétiens et des habitants du diocèse, je désire vous exprimer notre joie pour votre réponse à l'appel du Christ et de l'Église à devenir prêtres. Le premier appel pour nous tous a retenti au baptême où nous sommes devenus disciples du Christ. Vous avez su laisser l'Esprit Saint faire de vous des hommes de foi et de charité désireux de porter le Christ Sauveur au monde.

À la suite de mon prédécesseur Mgr François Garnier, j'ai désiré favoriser un climat propice à l'éclosion des vocations sacerdotales en proposant aux diocésains de porter cette intention dans leur prière personnelle et communautaire d’une manière particulière le jeudi, jour de l’institution de l’eucharistie et du sacerdoce.

Dans le contexte de notre société déchristianisée, j'ai besoin de prêtres disposés et formés à l'annonce du Christ, aux côtés des diacres et des laïcs en mission ecclésiale.

La formation actuelle dans un séminaire veut vous permettre d'approfondir la vocation baptismale ancrée dans le Christ et de devenir des prêtres capables de guider son Peuple à la suite des apôtres. Les études et la vie communautaire avec la liturgie rythment ce temps de formation. Permettez-moi d'insister sur les soutiens spirituels que sont la direction spirituelle et le rendez-vous quotidien de l'eucharistie et de la Liturgie des Heures. Prenez-les au sérieux. Ils devront être maintenus durant toute votre vie. Ils sont structurants et vous garderont dans la fidélité au ministère.

Au début d'une nouvelle année de formation, je vous confie à la Vierge Marie, Notre Dame de Grâce et à l'un de ses jeunes dévots, Joseph Engling, séminariste et soldat allemand. Sa mort sur le front en 1918 près de Cambrai a été l'accomplissement de sa devise : « Tout à tous et entièrement donné à Marie ».

 

Que le Seigneur vous bénisse et vous garde dans la joie d'être son disciple.

 

 + Mgr Vincent Dollmann

Article publié par Service communication • Publié le Vendredi 20 septembre 2019 • 318 visites

keyboard_arrow_up