Le Christ, lumière qui éclaire tout homme

Message de Mgr Dollmann pour Noël

« Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière ». La lecture du prophète Isaïe proclamée en la nuit de Noël, renvoie à l’époque troublée du 8ème siècle. Relativisant les commandements de Dieu, le Peuple a laissé se creuser l’écart entre riches et pauvres. Et face à la montée en puissance des pays voisins, le roi accepta des alliances avec eux au détriment du bien spirituel et culturel de son peuple. A près de 3000 ans de distance, cette situation rejoint celle de notre société et du monde actuel avec ses tensions sociales et ses peurs face à l’avenir de la planète.

Le prophète y annonce une grande lumière, celle de la fidélité de Dieu à sa création et à son projet de salut. Dieu ne laissera pas l’univers qu’il a créé par amour, retomber dans le néant ; bien plus, il rétablira l’alliance avec l’humanité en prise avec le mal et la mort pour la faire entrer dans la lumière de la vie et de la joie éternelles. Son Fils Jésus né de la Vierge Marie et mort en croix a été victorieux du mal et de la mort et a ainsi scellé l’alliance définitive entre Dieu et l’humanité. Ressuscité, il nous y maintient du début à la fin de notre vie sur terre.

La fête de Noël veut éveiller notre conscience à la responsabilité par rapport à toute vie, même la plus fragile et la plus pauvre. Seul l’engagement pour la vie reçue comme don de Dieu garantit un monde plus respectueux des personnes humaines et de l’ensemble de la création. Sans le service inconditionnel de la vie, il n’y a pas de véritable justice entre les hommes, ni de gestion respectueuse de la création.

Le Christ, le Verbe fait chair, continue d’habiter parmi nous ; le Christ, Lumière de Dieu, continue d’éclairer les hommes. Sommes-nous disposés à l’accueillir dans la prière et les sacrements ? La crèche et les bougies allumées dans nos maisons et nos églises sont une invitation à renouer avec une prière simple et confiante en Dieu. Sommes-nous prêts à témoigner de sa présence par une attention aux pauvres et aux petits ? Nous pourrions déjà commencer par vivre selon l’esprit de pardon et de paix dans nos familles et nos communautés.

Saintes fêtes de Noël ! Dans la joie d’accueillir la lumière du Christ !

 

                                                                                      Croix-signature-eveque 2 Croix-signature-eveque 2    Vincent Dollmann

Archevêque de Cambrai

Article publié par Service communication • Publié le Jeudi 20 décembre 2018 • 1209 visites

keyboard_arrow_up