Communiqué : manifestation « Marchons enfants »

Je tiens à répondre aux habitants du diocèse qui désirent connaitre ma position par rapport à la prochaine manifestation ‘Marchons enfants’ dimanche 6 octobre 2019 à Paris.

« La révision des lois sur la bioéthique dans les prochains mois semble être largement influencée par des intérêts de confort ou d’enrichissement et loin de la tradition humaniste et chrétienne qui a irrigué la vie des peuples en Europe.

Je salue la mobilisation des personnes qui participeront aux manifestations pour les droits de l’enfant et contre sa marchandisation, notamment le 6 octobre prochain à Paris. Même si cette démarche est parfois stigmatisée comme réactionnaire, elle rappelle que le chrétien est aussi un citoyen et que ses convictions ont le droit d’être entendues au même titre que les autres.

J’invite tous les chrétiens à approfondir la réflexion sur la personne humaine à la lumière de la révélation biblique. Lors des Etats généraux de la bioéthique l’an dernier où de nombreux chrétiens se sont exprimés, les citoyens ont pu découvrir la pertinence de la réflexion chrétienne. Un récent document des évêques de France la résume ainsi : « Dieu a créé l’homme à son image et ressemblance pour se l’unir dans l’amour. Il en a fait une personne relationnelle comme Lui, il l’a créé beau, libre, apte à la vérité, constituant une seule famille interdépendante appelée à la fraternité » (Qu’est-ce que l’homme pour que tu penses à lui ? Bayard, Cerf, Mame, avril 2019).

J’encourage également les chrétiens à porter dans leur prière personnelle et communautaire, l’intention pour le respect de la vie et de chaque être humain, particulièrement le dimanche 6 octobre. Demandons à l’Esprit de Dieu, Esprit de sagesse et de charité d’agir en nous et à travers nous afin que grandisse dans le monde la reconnaissance de la vie comme don de Dieu et avant goût du ciel. »

 

  + Vincent Dollmann

Archevêque de Cambrai

 

Le lundi 16 septembre, à l’occasion du projet de loi relatif à la bioéthique, la Conférence des évêques de France a livré ses positions lors d’un événement au Collège des Bernardins, en présence de Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes, responsable du groupe de travail sur la bioéthique, de Mgr Éric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims et président de la CEF, et de Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris.

Pour voir la vidéo, cliquer ici

Article publié par Service communication • Publié le Mardi 17 septembre 2019 • 1044 visites

keyboard_arrow_up