Déconfinement : Lettre aux jeunes

 

Chers jeunes,

Je vous ai écrit pour vous encourager à maintenir en éveil votre foi au Christ et votre générosité durant le confinement. Depuis ce 11 mai, nous entrons dans une période de déconfinement, peut-être marquée pour vous par beaucoup d’incertitude.

Face à la pandémie du Covid19, aucun d’entre vous ne peut rester indifférent et sans doute ne veut subir cette situation passivement. Beaucoup de personnes disent : « Le monde d’après ne sera pas le monde d’avant. Nous devons changer ». A bien des égards, vous êtes les premiers concernés.

Aussi, je veux vous poser la question : de quels changements avons-nous besoin ? Et comment les mener à bien ?

Je serai très heureux de recevoir vos réflexions. N’hésitez pas à m’écrire. Le Père Emmanuel Canart, le Père Théophane Hun ou Mme Marie Payen se chargeront de me transmettre vos messages.

Pour vous y aider, j’ai demandé à mes proches collaborateurs, dont le Père Mathieu Dervaux, de vous proposer un questionnaire qui aide à chercher lumière et force auprès du Seigneur.

Je vous invite à y répondre, si possible dans un climat de prière. Pour cela, il faut d’abord réussir à faire silence. Vous pouvez ensuite invoquer l’Esprit-Saint et écouter un extrait de la Parole de Dieu, dans votre Bible ou dans le livre des lectures de la messe. Après cela, vous pouvez parcourir les questions ci-dessous en écrivant vos réflexions. Vous pourrez terminer ce temps de prière et de réflexion par une prière connue (Notre Père, Je vous salue Marie…) ou par un psaume.
 

…/…
 

Voici quelques pistes qui peuvent vous aider :

1. Pendant ces semaines, qu’est-ce qui m’a marqué en bien ou en mal (dans ma vie personnelle, dans la vie de mon entourage, dans la vie du monde, dans la vie de l’Eglise) ?

2. Qu’est-ce qui m’a aidé à traverser ces semaines ? (Chaîne Youtube, video, passages de la Bible, livres ou musiques, etc.)

3. Qu’est-ce que je peux changer dans ma vie ? Qu’est-ce qui doit changer dans la société ? dans l’Eglise (ma paroisse, mon groupe scout, mon aumônerie, mon groupe de jeunes) ?

4. Qu’est-ce qui me semble essentiel ? Que devons-nous ‘abandonner’ ?

Que devons-nous inventer ?

Je voudrais enfin vous inviter à prendre soin de votre vie spirituelle, particulièrement dans le contexte qui est le nôtre. La Pastorale des Jeunes du diocèse vous y aide par les propositions qu’elle peut faire : « Ouvre Ta Bible » ou « Opération #supersaint ». Vous les retrouvez sur son site internet.

Contact : Pastorale des Jeunes du diocèse : jeunes@cathocambrai.com

En espérant bientôt vous revoir pour des rencontres ou des célébrations, je vous redis ma confiance et ma proximité par la prière.

Dans la joie du Christ ressuscité,

 

 + Vincent Dollmann

Archevêque de Cambrai

Article publié par Service communication • Publié le Mercredi 13 mai 2020 • 1270 visites

keyboard_arrow_up