Fête de saint Eloi, patron des agriculteurs et des travailleurs de la métallurgie

Message de Mgr Dollmann pour le 1er décembre 2020

Après la fête de sainte Geneviève, patronne des gendarmes, le 26 novembre, suit de près celle de saint Eloi, patron à la fois des agriculteurs et des travailleurs de la métallurgie.
Mort le 1er décembre 660, saint Eloi avait d’abord exercé le métier d’orfèvre à Limoges. Son sens de la gestion des biens et le témoignage de sa charité lui valurent d’être appelé comme conseiller des rois, notamment de Dagobert. A la mort de ce dernier, il est entré dans les Ordres et devint l’évêque de Noyon-Tournai d’où il oeuvra durant vingt ans à l’évangélisation de nos régions jusqu’en Hollande.

Les deux réalités ouvrière et agricole qui structurent notre diocèse sont placées sous le patronage d’un même saint. J’y vois un appel à porter attention aux liens entre ces deux réalités. Aucune n’est épargnée par les conséquences de la crise sanitaire et économique. Le chômage, la précarisation de l’emploi, le surendettement touchent de nombreuses personnes et familles.
Face à ces défis, le rapprochement du monde rural et urbain peut créer de nouvelles solidarités et initier une économie qui place la personne au centre et qui intègre l’urgence de la sauvegarde de la création. Ces convictions ont été partagées par les deux cents délégués des diocèses réunis en visioconférence avec les évêques de France sur le monde agricole et l’alimentation.Vous trouvez déjà un large écho sur le site du diocèse : https://reseau-laudatosi.cathocambrai.com

Les célébrations et les rencontres autour de la fête de saint Eloi auront à s’adapter aux règles sanitaires. Mais au jour de sa fête, j’invite les prêtres à célébrer la messe aux intentions des personnes et des familles liées au monde de l’agriculture et de la métallurgie, et l’ensemble des chrétiens à manifester leur proximité par la prière et des gestes d’amitié et d’encouragement.
La prière d’ouverture de la messe nous incite à tisser des liens de fraternité : « Dieu, ami des hommes, toi qui a comblé l’évêque saint Eloi d’un admirable esprit de miséricorde ; fais qu’en le vénérant nous sachions aussi imiter sa charité envers les plus petits d’entre les tiens ».

Belle fête de la saint Eloi.

croix-mgr croix-mgr  Vincent Dollmann
Archevêque de Cambrai

Article publié par Service com • Publié le Lundi 30 novembre 2020 • 850 visites

keyboard_arrow_up