Homélie Fête de la Pentecôte

Messe célébrée à la cathédrale de Cambrai le dimanche 31 mai 2020

« Quand arriva le jour de la Pentecôte, au terme des cinquante jours après Pâques, il se trouvaient réunis tous ensemble » (Ac 2,1). Le Livre des Actes mentionne auprès des apôtres et de l’ensemble des disciples, la présence de la Vierge Marie, indication que nous voulons particulièrement relever cette année par la coïncidence des fêtes de la Pentecôte et de la Visitation.

Marie a vécu la Pentecôte par anticipation le jour de l’Annonciation où l’Esprit-Saint l’a couverte de son ombre pour qu’elle puisse porter en son sein, Jésus le Fils de Dieu. Alors que les apôtres se sentaient orphelins après l’Ascension et se demandaient comment annoncer Jésus ressuscité, Marie se tenait là pour les préparer à l’accueil de l’Esprit-Saint que Jésus avait promis.

A l’Annonciation, Marie a été introduite par l’Esprit-Saint dans une intimité unique avec le Seigneur en devenant sa mère, et à la Visitation, elle devenait sa première messagère plein de zèle et de joie. A la Pentecôte, les apôtres ont pu avoir accès à cette intimité dont vivait la Vierge Marie depuis l’Annonciation et sont devenus les envoyés de Jésus et les pasteurs du Peuple de Dieu répandu à travers le monde. La Vierge Marie pouvait non seulement les encourager, mais les initier à la vie dans l’Esprit-Saint par sa fidélité à la prière et au service. La prière et le service sont comme les aimants pour attirer l’Esprit Saint, car il est fondamentalement l’Esprit de la prière et de la charité, l’Esprit du Christ qui poursuit son œuvre à travers ses disciples.

La prière de Marie est évoquée à deux reprises dans les récits de l’enfance de l’évangile de saint Luc : « Marie retenait les événements et les méditait dans son cœur » (Lc 2, 19.51). Le cœur dans le langage biblique, c’est le lieu le plus profond d’une personne où Dieu habite et voudrait demeurer. Là, Marie reprenait ses pensées et ses émotions et les confrontait à la Parole de Dieu. Là dans son cœur, Marie a su forger une vraie liberté qui lui permettait de faire le choix du Seigneur à toutes les étapes de sa vie. Le jour de la Pentecôte, alors que le peuple juif faisait mémoire de la Loi, de la Parole de Dieu transmise par Moïse, les apôtres soutenus par la prière de Marie allaient reprendre leur situation à la lumière de cette Parole et s’ouvrir au don de l’Esprit-Saint qui venait la graver dans leur cœur.

 

Liée à sa prière, Marie vivait de la confiance totale en Dieu. Elle était sa servante et l’est devenue pas à pas en suivant le Christ. Les épreuves ne lui ont pas été épargnées, du dénuement de la crèche à la naissance de Jésus jusqu’à sa mort violente en croix. Comme pour Marie, l’Esprit-Saint ne nous coupe pas des réalités du monde, ni du combat spirituel contre le mal. Au contraire, il veut nous apprendre à participer à la victoire du Christ sur le mal et la mort par une vie de d’amour et de pardon. Ainsi lors de sa première apparition aux apôtres, Jésus ressuscité pourra dire aux apôtres : « Recevez l’Esprit Saint. A qui vous remettrez ses péché, ils seront remis ; à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus » (Jn 19,23). Comme aux disciples d’Emmaüs, comme à Pierre au bord du lac de Galilée, Jésus nous donne part à son Esprit qui nous relève de nos découragements et de nos reniements et nous envoie vivre de son amour et de son pardon. Et la Vierge Marie est là pour nous nous apprendre l’accueillir.

En cette période de pandémie qui sème la mort, qui atteint des centaines de milliers de personnes dans leur chair et qui fragilise l’emploi, particulièrement dans notre région, il est bon de nous mettre à l’école de la Vierge Marie. Que Notre Dame de Grâce, remplie de la grâce de l’Esprit-Saint nous donne de l’accueillir à notre tour. Qu’elle nous aide à prier en laissant la Parole de Dieu éclairer notre vie et qu’elle nous tienne dans la confiance en Dieu pour demeurer sur le chemin du pardon et du service.

Mgr Vincent Dollmann

 

Article publié par Marc BEAUMONT • Publié le Lundi 01 juin 2020 • 374 visites

keyboard_arrow_up