Monsieur Vincent Lambert :
« Ne tournons pas la page trop vite »

Les membres de la famille et les amis ont maintenant à vivre l’épreuve de la séparation et du deuil.

Les personnes du monde médical et juridique portent de plus en plus de lourdes responsabilités par rapport à des situations où le respect de la vie et de l’intégrité de la personne sont en jeu.

La société ne peut pas se réfugier derrière des lois, si elles ne protègent pas les personnes. Le désir d’une société solidaire et fraternelle se construit à travers la réflexion et l’engagement, de la création, des petits et des exclus et de tout être humain, de sa conception jusqu’au seuil de sa mort.

Les chrétiens plus que jamais ont à approfondir leur foi et à affermir leur courage pour témoigner du Christ mort et ressuscité qui permet à l’homme de vivre de la vie éternelle de Dieu.

J’invite les chrétiens à porter dans leur prière personnelle et publique le défunt Monsieur Vincent Lambert et sa famille et aussi toutes les personnes engagées pour le respect de la dignité humaine et la construction d’une civilisation de la vie.

 

Avec mes encouragements et ma prière,

 

+ Vincent DOLLMANN

Archevêque de Cambrai

Article publié par Service communication • Publié le Vendredi 12 juillet 2019 • 487 visites

keyboard_arrow_up