"Regina Caeli, Laetare, alléluia, Reine du Ciel, réjouis-toi, alléluia"

Édito du 18 avril

« Regina Caeli, laetare, alléluia,

Reine du Ciel, réjouis-toi, alléluia »

 

Durant le temps pascal, la Prière du Regina Caeli remplace celle de l’Angelus et nous aide à entrer dans la joie de Pâques avec la Vierge Marie. Le vendredi saint, Marie est restée debout près de la croix, espérant l’intervention victorieuse de Dieu sur la mort. Au matin de Pâques, sa joie est à son comble ; Jésus son fils est non seulement ressuscité, il est fait Maître des vivants et des morts pour leur donner part à la vie de ressuscité.

 

Qui n’a pas fait l’expérience d’épreuves qui interrogent notre foi, notre confiance en Dieu ? La Vierge Marie nous invite à tourner nos regards vers Dieu, à prendre appui sur la grande Histoire sainte qui a été évoquée à travers les lectures bibliques à la vigile pascale. L’Ancien Testament révèle un Dieu qui désire le bonheur des hommes perçu avant tout comme un don de nature terrestre désignant les biens matériels, mais aussi, la patrie, le grand âge, le bonheur ou la paix. Cependant, le croyant allait lentement s’ouvrir à un bonheur plus profond : le don de la vie éternelle qui sera offert à l’humanité par la mort et la résurrection de Jésus.

 

Le cantique Regina Caeli se poursuit ainsi : « Celui que tu as mérité de porter dans ton sein, est ressuscité, comme il l’a dit, alléluia ».

L’événement de la mort et la résurrection du Christ constitue la réalisation de la promesse de bonheur qui avait retenti à travers l’histoire de l’Ancienne Alliance.

Dans la vie courante, nous parlons de résurrection quand une personne se rétablit après une maladie, quand elle reprend goût à la vie après une épreuve. Avec le Christ, la résurrection n’est plus une image, nous avons réellement part à la vie nouvelle, à la vie de Dieu.

Lui le Ressuscité ne cesse de nous tendre la main, il nous la tend chaque jour, à chaque instant jusqu’au seuil de notre mort. Rappelons-nous, ses paroles au larron crucifié à ses côtés : « Aujourd’hui, tu seras avec moi dans le Paradis » (Lc23).

 

La Vierge Marie qui a accueilli pleinement dans son âme et son corps la vie nouvelle auprès de Dieu, nous soutient efficacement pour que nous croyions au Christ Ressuscité et que nous accueillions à notre tour le don de sa vie. Le chant du Regina Caeli se conclut par : « Prie Dieu pour nous, alléluia ».

Marie prie particulièrement avec et pour nous lors de l’eucharistie. Son nom est évoqué à chaque messe après la consécration pour soutenir notre foi en Jésus ressuscité et notre espérance de partager sa vie pour toujours.

 

À la fin de l’hymne, nous ajoutons le répons : « Sois dans la joie et l’allégresse, Vierge Marie, alléluia. Car le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia »

Puissions-nous quelle que soit notre situation personnelle, goûter à la joie d’être ressuscités avec le Christ et de lui appartenir définitivement.

 

 

  + Vincent Dollmann

 Archevêque de Cambrai

 

     Édito Pâques 2019

          18/4/2019

Article publié par Cathocambrai • Publié le Mardi 30 avril 2019 • 195 visites

keyboard_arrow_up