Rencontre des groupes de Solidarité Quartier

Le 8 septembre 21 à Cambrai et Valenciennes

Certaines personnes ont été d’abord impressionnées d’être en présence de Monseigneur Dolmann, honorées d’avoir un face à face pour la 1 ère fois avec l’évêque. D’autres un peu inquiètes ou qui n’osaient pas beaucoup parler. Voici leurs mots …

C’est vrai qu’il paraît un peu « froid », mais quand on le connait un peu mieux, il est proche des gens, accessible, ouvert à nos questions. Même si parfois il a beaucoup pris la parole, il a bien répondu et très vite on s’est senti à l’aise. J’aime sa manière de parler, son calme. Je peux juste l’écouter et une sorte de paix descend dans mon âme.

Chacun de nous s’est exprimé sur ce que nous apporte nos échanges au sein de nos groupes, et comment le partage de la Parole agit sur chacune de nous au quotidien malgré nos différentes vies de couples, de familles, de personnes isolées….

On a dit qu’on avait besoin de partager sans que ce soit divulgué... et que le groupe est un réconfort dans les moments difficiles, ou comme une séance de thérapie.

L’évêque a bien compris ce qu'on faisait et a été encourageant.

Nous nous sommes senties écoutées malgré les horaires serrés qui nous étaient donnés. C’était un très beau moment, de la joie au cœur. Il nous a donné de beaux conseils de la vie.

Nous avons eu la chance de vivre cette belle rencontre qui nous rend plus forts dans notre foi. J’ai aimé entendre l’histoire de notre groupe de partage de la Briquette, ce qui signifie, (après 20 ans d’existence) que nous sommes redevables et que le meilleur moyen de rendre hommage aux personnes qui nous ont précédé est de continuer à faire vivre le groupe. J’ai aussi aimé la référence de Mt 28 donné par l’évêque sur la résolution des conflits dans les communautés.

Nous retenons de ce temps, que nous ne devons pas rester un simple groupe de partage dans notre coin, mais s’ouvrir aux autres. Ex ; animer une messe, une célébration, essayer d'inviter d'autres personnes ou créer d'autres groupes. Que l’on peut aussi se préparer aux sacrements si on le désirait. Nous sommes tous des passeurs de relais.

L’animation par la chorale a agrémenté agréablement la journée. Pour les membres, chanter c’est comme une drogue, ça rebooste, ça donne la pêche.

Le petit mot de l'évêque avant qu'il ne parte était très réconfortant. Nous avons en effet toute une vie de partage et de fraternité derrière la chorale.

Il y aurait encore beaucoup de belles choses à ajouter. Merci d’avoir concélébré la messe mariale à St Jean. Un regret malgré tout… le manque d’échange avec les personnes présentes du groupe.

L’évêque, au long de sa visite, a pris la parole pour nous dire son attachement à Solidarités Quartiers : Bonne Nouvelle ! Et il a dit qu’il reviendrait…

Merci Monseigneur de nous avoir offert ce très beau moment.

Nadège, avec Hervé.

 

Article publié par Service com • Publié le Jeudi 14 octobre 2021 • 447 visites

keyboard_arrow_up